samedi 3 septembre 2011

Charlaine Harris. Crimes au clair de lune

CRIMES AU CLAIR DE LUNE
de Charlaine HARRIS ( collectif)

* Chez  Michel Lafon
* Sortie : février 2011
* Nombre de pages : 443

Disparitions en série, visions dérangeantes, attaques terroristes antivampires, e-mails de l'Au-delà, métamorphoses imprévues... Qui n'a jamais souhaité avoir un fantôme ange gardien pour veiller sur lui, ou une grand-mère psychique qui recevrait les morts sur le pas de sa porte ? Les héros de ces nouvelles franchissent la frontière vers le monde de l'étrange... et vivent des histoires à vous glacer le sang .



Un peu déçue ...
Deux points m'ont donnés envie de lire ce livre. Le premier est bien évidemment le nom de Charlaine Harris cité en couverture de ce recueil collectif. Je suis fan de cet auteur depuis la saga la communauté du sud. Le deuxième est la couverture. Dés que j'aperçois des crocs, je fonce !

Les différents textes sont très bien écrits. Certains sont plus accrocheurs que d'autres mais le ton du surnaturel est bien donné dans l'ensemble.
J'ai particulièrement apprécié la nouvelle de Charlaine Harris. Lire la suite des évènements de l'attentat dans l'hôtel de la pyramide auquel Sookie Stackhouse (La communauté du sud tome 7 La conspiration) a assisté m'a enthousiasmée au plus haut point !

J'ai également beaucoup aimé la nouvelle "Transparence" de Jeff Somers. Celle-ci m'a particulièrement tenue en haleine, le suspens était à son comble !

Toutefois, je ne peux pas dire que j'ai été particulièrement emballée par ma lecture. Je ne pense pas que cela vienne du livre par lui même mais simplement de moi. En effet, j'ai beaucoup de mal à passer d'une histoire à l'autre aussi rapidement et à me plonger dans des mondes qui différent trop vite. Ce fait a fini par me lasser et je dois avouer que du coup  je n'ai pas lu les 3 dernières nouvelles...

J'ai eu l'occasion de lire ce livre grâce à un livre voyageur proposé sur le forum Club de lecture. Je remercie donc Everbook qui est à l'origine de ce prêt pour sa gentillesse.

Ma Note :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire