lundi 18 juin 2012

Non consentante de Céline Robert

 

* Chez Eyrolles
* Sortie : mai 2011
* Nombre de pages : 204
 
 
 
 
 
Céline a 22 ans quand un inconnu fait irruption chez elle et la viole en la menaçant de mort. Portée à bout de bras par celui qui deviendra son mari, elle porte plainte. S'ensuit une série d'étapes exténuantes, au cours desquelles elle doit raconter l'agression, se remémorer la scène encore et encore, établir un portrait-robot, se soumettre à des examens médicaux, annoncer son viol à ses proches et continuer à vivre... Elle tente de se reconstruire, malgré les angoisses, les phobies envahissantes et la solitude. Puis elle reçoit la nouvelle : l'individu a été interpellé et va être jugé. Elle découvre qu'il a commis une dizaine d'autres viols. Cette révélation est un second traumatisme, tout comme le procès, durant lequel elle doit supporter le regard de son bourreau. Aujourd'hui, longtemps après les faits et alors qu'elle est une femme accomplie, Céline Robert a choisi de raconter. Rarement un témoignage n'aura décrypté, avec autant de précision et de sobriété, les ravages d'un viol et ses conséquences psychologiques, intimes, familiales et professionnelles. Avec une plume au scalpel et sans aucune complaisance, Céline Robert raconte également, de l'intérieur, le déroulement d'une enquête et d'un procès. Un magnifique exemple de courage.  




Je remercie tout d'abord ma copine Vany pour ce prêt .

Je sors tout juste de la lecture de ce livre et je suis encore sous l'émotion. J'ai donc pas mal de difficultés à trouver mes mots pour vous en parler...

J'ai souhaité lire ce livre pour avoir un aperçu pertinent et détaillé sur le vécu d'une victime d'agression sexuelle que ce soit sur le plan physique, psychologique et judiciaire. J'ai pensé que cette lecture serait enrichissante pour moi sur un plan professionnel ( car je suis parfois amenée à rencontrer des personnes victimes de ce type de violences) afin de réfléchir sur l'approche la plus adaptée à mettre en place pour venir en aide aux victimes. Et bien j'ai de quoi réfléchir maintenant, de quoi discuter avec mes collègues...

Toutefois, c'est surtout sur un plan personnel que j'ai été le plus touchée par ce témoignage. Céline fait preuve d'un courage à toutes épreuve et nous donne une belle leçon de vie. J'ai été bouleversée de voir comme en un rien de temps toute une vie peut être chamboulée, perturbée, transformée à jamais. Il y a eu un avant et il y aura un après mais la victime ne sera plus jamais la même. Céline détaille bien ici l'état de choc, l'état phobique, l'état dépressif et le long temps de reconstruction nécessaire pour arriver à retrouver une vie s'approchant de la normale ( et encore, pas toutes les victimes malheureusement y arrive...).

Tout est là, raconté sans tabou, sans détour, sans rien nous cacher : La scène du viol, l'annonce aux proches, l'enquête, l'arrestation du violeur, le procès, le verdict ... Après cette lecture, nous pouvons dire que nous savons et il est libre à nous de nous questionner sur l'attitude à avoir si nous sommes amener dans un cadre professionnel ou bien personnel à côtoyer une personne ayant vécue une épreuve aussi épouvantable. Pour la petite histoire : Céline avait 22 ans et était étudiante. Lorsqu'elle est retournée à l'école après l'agression, tout le monde lui a tourné le dos.... On doit avoir honte d'être coupable mais certainement pas d'être victime !!!

Quoi dire de plus... A part que je souhaite de tout cœur que Céline Robert trouvera maintenant assez de paix au fond d'elle pour être pleinement heureuse auprès de sa famille et de ses amis.

1 commentaire:

  1. Ouch! J'aime les témoignages, mais je trouve ça dure de lire des choses comme ça! En tout cas, chapeau à l'auteur d'avoir eu tout ce courage!

    RépondreSupprimer