samedi 28 juillet 2012

Apocalypsis T.1 Cavalier Blanc Alice de Eli Esseriam

 

* Chez Nouvel Angle éditions
* Sortie : Octobre 2011
* Nombre de pages : 238



La fin du monde est proche. Ils sont quatre jeunes de 17 ans : Alice, Edo, Maximilian et Elias. Ils sont les Cavaliers de l'Apocalypse. Ils n'épargneront que 144 000 âmes. En ferez-vous partie ? "Cela doit être très reposant, parfois, d'être une personne lambda, destituée de toute responsabilité, lovée dans l'ignorance de tout ce qui se joue dans des sphères plus élevées. Pour la première fois, je les regarde avec une sorte de jalousie contenue. La fin du monde, pour eux, se définit par une mauvaise note en latin, déchirer son pantalon au niveau des fesses ou se faire larguer devant tout le monde dans la cour du lycée" - Alice Naulin, Cavalier Blanc. 





J'ai lu sur la blogosphère ( entre autre chez Jess de Livraddict ) des chroniques qui ont attisé ma curiosité. Piquée à vif, j'avais très envie de découvrir cette saga même si d'après ce que j'avais lu, il fallait passer par ce premier tome qui ne faisait pas l'unanimité pour ensuite lire les autres tomes beaucoup plus appréciés par les lecteurs.

J'ai donc débuté cette lecture en étant un peu sceptique, je me disais "bon, il n'est pas bien épais alors lis le vite que tu puisses vite passer à la suite".

Au début du livre, en effet, je n'ai pas été emballée et je m'ennuyais même un peu. J'ai trouvé le personnage d'Alice hyper froid , désagréable, égocentrique et prétentieux ; Bref, de quoi me laisser de marbre sur le plan affectif alors que j'apprécie beaucoup m'attacher aux personnages de mes lectures.

De plus, je trouvais que l'auteure développait un peu trop les connaissances acquises par ce petit génie qu'est Alice. Ceci démontre certes un travail de recherches sérieux de la part de Eli Esseriam mais j'ai trouvé que ceci apportait un peu trop de longueurs dans le texte (sans rien enlever toutefois à la superbe plume très agréable à lire de cette auteure).

Cependant, l'intrigue de l'histoire m'a intéressé dès le début. La préparation d'un des cavaliers de l’apocalypse pour le transformer en ange de la mort provocateur de la fin du monde est un sujet qui ne peut que nous captiver. Je voulais en effet savoir comment une jeune fille ordinaire (avec un QI très élevé mais qui vit depuis toujours dans un milieu ordinaire) peut devenir assez forte, puissante et surtout insensible( même si Alice ne l'est pas tellement depuis le départ)  pour arriver à tout détruire autour d'elle. Et sur ce point, l'auteure a fait fort ! ( mais je n'en dirais pas plus, à vous de le découvrir en lisant le livre).

Enfin, et j'en ai été très agréablement surprise, je me suis aperçue que plus j'avançais dans ma lecture, plus le personnage d'Alice m'intriguais. Puis, dans la dernière partie du livre, découvrant certaines failles dans la carapace si dure d'Alice et lisant les drames qui vont la toucher de plein fouet, je me suis sentie enfin touchée par ce personnage, concernée par son histoire et j'ai terminé ce livre avec l'envie de la retrouver très rapidement.

Pour conclure, je dirai donc que malgré mes doutes du départ j'ai apprécié cette lecture et que ce tome m'a donné très envie de découvrir les tomes suivants. c'est donc sans aucune hésitation que je vous le conseille  et même si au début de votre lecture vous vous demandez pourquoi je vous l'ai conseillé, poursuivez l'histoire et vous comprendrez de vous même mes raisons ...



Ma Note :
 

Infos Sup. :

* facebook de l'auteure : http://www.facebook.com/eli.esseriam



3 commentaires:

  1. L'intrigue de l'histoire m’intéresse aussi ;) Je note!

    RépondreSupprimer
  2. Il me tente bien celui la!!! Ton avis donne encore plus envie de le lire!!

    RépondreSupprimer
  3. La couverture est juste magnifique :O

    RépondreSupprimer