samedi 22 septembre 2012

Enfants de la paranoïa de Trevor Shane

 


* Chez Michel Lafon
* Sortie :  Avril 2012
* Nombre de pages : 368 pages
* Traduction : Pascal Loubet





Règle un : on ne tue pas les innocents
Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans
Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues.
Joseph, vingt ans, est l un de ces tueurs d élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S il veut sauver la femme qu il aime, il doit abandonner la vie qu il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre.
Toutes les guerres ont des règles.
Si vous les enfreignez, vous devenez la cible.








* Pourquoi cette lecture :

Ce livre était dans ma Pal depuis quelques mois sans que j'arrive à me décider à le lire. Pourtant, au moment où je l'avais acheté, j'étais très intéressée car le quatrième de couverture m'avait intriguée et les avis lus sur le net étaient plutôt positifs.

C'est au moment où je suis devenue partenaire avec ma copine Ever que j'ai rejoins cette lecture commune mise en place entre Plume et elle. C'était l'occasion pour moi d'enfin le lire.

* La couverture :
 
Très simple, trop sans doute à mon goût... De plus, je ne suis pas fan du jaune ! Je n'ai donc pas grand chose de positif à dire sur cette couverture. Elle a sans doute contribuer au fait que je repoussais sans arrêt cette lecture....

* L'écriture de l'auteur

Je n'ai pas rencontré de soucis au cours de ma lecture, celle -ci a vraiment coulée toute seule. Le vocabulaire est simple et ne présente aucun soucis de compréhension.Le texte se présente ici comme un journal écrit par le personnage principal Joe. Il y relate son histoire pour Maria sa petite amie.

* Les personnages

- Joseph : Jeune homme d'une vingtaine d'années. Personnage principale, il est très attachant malgré sa froideur émotionnelle et son esprit calculateur lorsqu'il effectue des actes violents.

- Maria : Petite amie de Joe ( Joseph), c'est une jeune fille précoce, différente des jeunes filles de son âge et quelques peu naïve toutefois.

- Jared : Meilleur ami de Joe, c'est le personnage le plus froid de l'entourage de Joe. Il est très intelligent, fidèle à son rôle à jouer dans la guerre quel que soit le prix à payer et très à cheval sur ses principes.

- Michael : Ami de Joe et de Jared, il est du trio le plus fantasque et le plus imprévisible. Malgré ses airs de personnage frivole, il est fidèle en amitié et sait également se montrer particulièrement violent au cours de ses missions.


* L'intrigue :

C'est un livre un peu spécial pour moi car je n'ai pas l'habitude de lire ce genre d'histoire. Je l'ai par conséquent trouvé originale et son rythme dynamique à la "mémoire dans la peau" est accrocheur dés les premières lignes. Au départ, on se retrouve dans une atmosphère de guerre que deux camps se livrent sans pitié au nom du bien et du mal ( chaque camp étant persuadé de représenter le bien ).

Ce qui est un peu dérangeant ici selon moi c'est qu'on ne connait pas réellement les causes de cette guerre. On sait qu'elle se déroule depuis plusieurs générations, qu'ainsi la plupart des protagonistes ont déjà perdus des proches dans cette guerre ( ce qui exacerbe leur haine pour le camp inverse) mais on n'en connait pas toute l'histoire. On y découvre dans le texte quelques rumeurs qui ne tiennent pas vraiment la route car elles me semblent bien futiles ( quoi que, l'être humain étant ce qu'il est et avec ce que l'on peut voir parfois aux actualités, plus rien ne m'étonne...). On sent bien qu'un autre enjeu se joue ici mais on ne sait vraiment pas lequel. Tout ce qu'on voit, c'est qu'avec un conditionnement efficace, on peut arriver à mener des personnes à commettre des actes vraiment extrêmes. Peut être que nous en apprendrons un peu plus dans les tomes suivants, je laisse donc ce point en suspend et j'attends de voir.

Malgré les meurtres que commet Joe, on s'attache à lui et on poursuit avec intérêt notre lecture pour savoir ce qu'il va lui arriver, comment va t il se sortir de cette guerre ou bien va t il y plonge à corps perdu . Tout l’intérêt de cette histoire pour moi tourne en effet autour de ce personnage discret et assez mitigé.

J'ai trouvé que malgré un rythme soutenu en début de lecture, l'histoire s’essoufflait un peu en cours de route. J'étais un peu lassée des détails des missions, de la mise en place du plan d’exécution etc...
Heureusement que dans le dernier tiers environ, l'histoire change de cap et un nouvel élan la fait rebondir et ceci jusqu'aux dernières pages.

La fin est bouleversante. Elle m'a laissé en larmes avec un terrible sentiment d'injustice et le désir d'en savoir plus...

Un petit bémol est à noter dans cette histoire. J'ai du mal à comprendre comment Joe fait pour ne pas se faire prendre par la police. Nous voyons qu'il tue sans prendre de réelles précautions pour ne pas laisser de traces de son passage. Il arrive même qu'il soit blessé et qu'il laisse son sang sur les lieux du crime et non... Il n'est jamais réellement inquiété par les policiers ( sauf peut être une fois où il s'en sort avec brio et surtout avec un peu trop de facilité à mon goût) malgré tout les moyens d'investigation que nous connaissons de nos jours. Alors ma question est : "Mais que fait la police ???"


* En bref :

Une histoire surprenante et prenante malgré quelques longueurs. Une fin émotionnellement riche et qui nous laisse un goût amer . Nous finissons cette lecture avec l'envie d'en savoir plus et de découvrir alors le tome 2 ( aucune date n'est pour l'instant annoncée).

Ma note :




Chronique de Ever : ICI 
Chronique de Plume : X ( plume n'a pas accroché à cette lecture)



3 commentaires:

  1. Je suis très contente que tu ais accroché avec ce livre, certaines longueurs ont été fatales pour moi et j'ai décroché. Par contre je suis d'accord avec toi sur la fin qui donne envie de lire le tome 2.

    RépondreSupprimer
  2. Tout comme plume, je n'ai pas du tout accroché

    RépondreSupprimer
  3. Il me tente pas plus que ça celui là... :/

    RépondreSupprimer