mardi 8 octobre 2013

Ever Dark de Veronica Rossi




* Chez Nathan jeunesse
* Sortie : Septembre 2013
* Nombre de pages : 349
* Prix : 16.50 euros


 


Aria et Perry se retrouvent enfin, mais leur bonheur est de courte durée. Les tempêtes d'Ether se déchaînent, plus meurtrières que jamais. Il ne reste plus qu'un seul endroit vivable sur Terre, le Calme Bleu. Existe -t-il vraiment ? 
C'est ce qu'Aria et Perry doivent découvrir : Perry pour sauver sa tribu, Aria parce qu'elle est sous la menace d'un horrible chantage. Mais pourront-ils mener cette quête ensemble ?
Un sédentaire et un Sauvage ne sont pas censés se venir en aide, et encore moins s'aimer...






 

Je remercie tout d'abord les éditions  Nathan ( et en particulier Samira Chauvin ) pour ce partenariat.

 Fait incroyable mais vrai, c'est ma première lecture en dystopie pour 2013 et quelle lecture !!! Il faut dire que j'avais eu un coup de cœur pour le premier tome ( ma chronique ici) alors il était évident que j'allais apprécié celui-ci ! D'autant plus qu'Ever Dark est le livre que j'attendais le plus pour 2013.
 
On retrouve avec un grand plaisir nos deux héros Aria et Perry, qui sont si différents mais complémentaires à la fois. Leurs personnalités se dévoilent de plus en plus dans ce tome. L'histoire de Perry, ( sa relation avec les différents membres de sa famille, avec sa tribu etc...) se complète et nous découvrons en lui des côtés tellement tendres qu'il en devient particulièrement attachant.
 
Le monde est en danger, personne n'est à l'abri des tempêtes de l'Ether. La seule solution pour trouver un refuge est de se rendre au Calme Bleu, mais personne ne sait s'il existe vraiment et encore moins où il se situe. Cette quête va attirer tous les peuples que se soit les différentes tribus de sauvages ou bien les sédentaires. Une course contre la montre se met petit à petit en place et il n'y aura bien évidemment pas assez de place pour tous les individus recherchant un asile.
 
Des alliances (et parfois des plus improbables) vont se faire. On assiste ici à un jeu politique où tous les coups sont permis ( mensonges, chantages, trahisons...) ...
 
L'histoire est particulièrement addictive. Nos héros sont particulièrement exposés au danger et ceci nous tient en haleine tout au long de notre lecture.
 
De plus, la plume de Veronica Rossi est tellement fluide que les mots glissent tout seuls sous nos yeux sans nous rendre compte que nous sommes en train de lire.
 
En bref, Never Sky est une dystopie que je classe au premier plan aux côtés de Hunger Games et Divergent !

Ma note

 

Ce livre compte pour le challenge suivant 

 




5 commentaires:

  1. Une de mes prochaines lectures. Vivement que ma fille le finisse pour que je m'y mette à mon tour :)

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai également reçu en SP, il me tarde de le commencer :)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Coup de coeur pour moi aussi, vivement la suite.

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air mieux que le premier, que j'ai trouvé un peu long par moment.

    RépondreSupprimer
  5. Bon je viens de le finir, j'ai bien aimé mais pas de coup de cœur pour moi par contre.
    Bisous !!

    RépondreSupprimer