jeudi 12 juin 2014

Contes et Légendes : Les Samouraïs de Anne Jonas





* Éditions : Nathan jeunesse
* Date Sortie : Avril 2014
* Nombre pages : 160
* Prix : 7.90 euros


 

Savez-vous comment un chat enseigna à un samouraï l'art d'endormir son adversaire ? Comment un paisible Maître de thé mit en déroute un rônin qui l'avait provoqué en duel ? Ou comment 47 samouraïs restèrent loyaux à leur maître condamné à se suicider, entrant ainsi dans la légende ? Honneur, héroïsme et fidélité sont les maîtres mots du code du samouraï. Ils sont au cœur de ces contes et ces récits pleins de sagesse, et parfois aussi de malice.


 


Je remercie tout d'abord les éditions  Nathan ( et en particulier Samira Chauvin ) pour ce partenariat. 


Ce livre n'est pas le premier que je lis dans cette collection que j'apprécie beaucoup et une fois de plus, je ne suis pas déçue.

Il contient 11 histoires différentes toutes aussi intéressantes les unes que les autres en passant de l'humour ( avec Un combat sans arme par exemple) , des scènes de combats pouvant parfois être assez violentes à mon goût pour les plus jeunes lecteurs ( avec Les 47 Rônins par exemple), au mystique ( avec La maison de thé aux trois cordes par exemple, ma préférée). Au départ j'ai pensé que certaines histoires pouvaient se montrer dures pour les plus jeunes lecteurs mais très vite j'ai pensé que pour garder une certaine fidélité au folklore de l'époque, il est utile de passer par là.

J'ai trouvé cette lecture aisée et rapide. 

Le livre présente également quelques illustrations. La majorité me laisse indifférente je dois bien l'avouer. Toutefois, quelques unes ont retenu mon intérêt comme par exemple celles-ci :

               

 En bref, c'est une lecture sympathique, avec des histoires prenantes qui décrivent assez bien je pense les coutumes qui entouraient les samouraïs à l'époque. Je pense que ce livre peut plaire aux jeunes garçons intéressés par le monde asiatique d'autrefois.

Ma Note : 3/5 
 


Ce livre compte pour les challenges suivants :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire