lundi 27 octobre 2014

Point Lecture 1

 
 
Mon week-end a été particulièrement riche côté lecture. Je ne voulais pas vous inonder de billets consécutifs pour vous parler de tout çà. Je vais donc rassembler tout ceci en un seul billet et vous faire un point lecture.
 
 
**********************************
 

Mes lectures du week-end :



 
Cher journal, Alors que j'étais tranquillement menottée au lit de Richard, sa femme a débarqué ! J'ai alors pris mes (belles) jambes à mon cou et j'ai sauté par la fenêtre (du deuxième, je te rassure) pour éviter le désastre. C'est là que j'ai rencontré Martin. Bon, comme j'étais entièrement nue au beau milieu de la rue, nous n'avons pas beaucoup parlé. Tout ça pour te dire que je suis amoureuse ! Duquel ? Ça, je ne sais pas, pas encore...
 

Une lecture plus qu'agréable. J'ai ri du début à la fin et même parfois aux éclats ! Je le conseille vivement à toutes les copines qui ont envie (ou besoin) de se détendre !

 


Désormais ma vie ne m’appartenait plus. Je n’étais plus qu’un creux, un vide, un néant. Désormais, j’étais mère.
E.A.
Violent, sincère, impudique, le nouveau roman d’Eliette Abécassis brise les tabous sur la maternité, cet «heureux événement» qui n’est peut-être qu’une idéologie fabriquée de toutes pièces. Après Mon père et Clandestin, la romancière affirme un ton toujours plus personnel, où la fiction se mêle à une analyse subversive de la société.
 
 

Très sympa. une histoire simple qui se lit vite. On y voit une jeune femme évoluer pour devenir mère. J'ai beaucoup aimé la sincérité qui se dégage du personnage principal, même dans ses pensées les plus dérangeantes.  
 
 
 
 


Voici enfin la suite tant attendue de La Femme parfaite est une connasse! Pourquoi une suite? Mais parce que la connasse ne meurt jamais!

Avec humour et légèreté, les auteurs continuent de s'attaquer à celle qui les fait tant culpabiliser: la «femme parfaite».

Vous y découvrirez de nouvelles théories telles que le «frisson de la honte» ou la technique du «tiré/décalé», mais vous apprendrez aussi «comment reconnaître l'homme parfait», «comment savoir qu'on ne vit pas dans une comédie romantique américaine», ou le concept universel du «mec à trois bières».

Bref, tout ce qu'il faut pour assumer enfin votre imperfection!

Le premier avait été un coup de cœur. Celui-ci ne l'est pas ( peut être que l'effet de surprise n'étant plus là, c'est pour çà que je l'ai trouvé un peu en dessous). Toutefois, je l'ai trouvé très divertissant et il est toujours aussi agréable de se savoir imparfaite !
 
 

 
 


« Ce fut ma première et ma dernière grande histoire d'amour? » Par ces mots, lors de la soirée Sidaction en avril 1994, Barbara Samson bouleversait des millions de téléspectateurs. À dix-sept ans, parce que le garçon qu'elle aimait ne lui avait pas dit qu'il était séropositif, Barbara avait été contaminée par le virus du sida. C'est cette histoire qu'elle raconte ici. Et aussi, par-delà le drame, l'histoire d'une adolescence, les espérances et les doutes, la recherche de l'amour, le don éperdu de soi, tout ce qu'elle partage avec des milliers d'autres garçons et filles. Un témoignage simple et fort, pour que son drame soit évité à d'autres, et que l'amour ne soit plus jamais porteur de mort.

C'est un témoignage qui m'a particulièrement touchée. L'histoire de Barbara a été pour moi particulièrement poignante, elle m'a parlé, elle m'a pointé du doigt et je me suis vraiment sentie concernée. C'est mon époque, elle a mon âge, s'aurait pu être moi mais... J'ai été plus chanceuse qu'elle et j'en suis encore plus consciente après cette lecture ....
 
 
**********************************
 
 

Mes achats du week-end :

 
Malgré mon souhait de ralentir mes achats livresques et de prendre plus le temps de lire ce qu'il y a déjà dans ma PAL .... J'ai craqué et j'ai acheté 4 nouveaux livres dans le week-end :
 
 
  Aussi vite acheté , aussi vite lu !
 
 Je suis sûre que cette histoire est magnifique.
 
 Il est temps de lire celui-là je pense !
 
 Depuis que j'en entends parler, j'ai profité de sa sortie en poche.
 
 
************************************************

 
 
Voilà pour ce point de lecture. et lorsque je vois tout çà, je me dis .... Qu'heureusement que je n'ai pas trop été dispo une partie du Week- end !!! XD
 
Bonne semaine livresque à vous et à bientôt !
 
 
 
 
 

1 commentaire:

  1. Moi aussi, il faudrait quand même que je lise Jane Austen! Tout comme toi, le Sophie Jomain me tente beaucoup!

    RépondreSupprimer