mercredi 26 novembre 2014

Après la vague de Orianne Charpentier

 




* Éditions :Gallimard Jeunesse
* Collection : Scripto
* Date Sortie : Janvier 2014
* Nombre pages : 176
* Prix : 8.90 euros


 


Il fait beau, ce jour-là, à la terrasse de l'hôtel. La famille est attablée. On discute d'un temple à visiter. Mais avec cette mer turquoise... Maxime n'a aucune envie de bouger. Il va rester ici, tranquille, à profiter de la plage avec Jade, sa sœur jumelle. Quelques minutes plus tard, une vague apparaît. Une vague qui n'en finit pas de grossir. Une vague qui engloutit tout. Dans leur course folle, Jade lâche la main de son frère.Pour Max, il n' y a plus de mots. Plus de larmes. Plus de présent. Plus d'avenir. Pourra-t-il survivre à ce drame ?




Tout d'abord, sur un aspect général, je dirai que ce livre est un petit récit écrit en gros caractère avec un vocabulaire simple, ce qui fait qu'on le lit très rapidement sans aucune difficulté. Sa couverture est agréable au toucher et donne un aspect mouillé, ce qui reprend le thème abordé.

En parlant du thème, nous vivons ici d'une manière spectaculaire et cauchemardesque les évènements de décembre 2004 en Thaïlande, ce tsunami qui a fait tant de victimes chez les touristes mais surtout chez les locaux qui ont tout perdus... J'avais été vraiment bouleversée par les images qui nous étaient parvenues ... Personne n'a été à l’abri de cette catastrophe. La nature a une fois de plus démontré qu'elle était bien plus forte que nous, que nous étions peu de choses... C'est ce thème qui m'a conduite à désirer lire ce livre.

Au début de l'histoire, nous retrouvons le personnage principal, Max, jeune adolescent insouciant et assez superficiel, en compagnie de sa famille dans un hôtel de Thaïlande, où il passe ses vacances de noël. Ses parents décident d'aller visiter un temple dans les montagnes. Malgré leur insistance, ainsi que celle de son frère aîné, Max décide de ne pas les accompagner car il espère retrouver une jeune fille récemment rencontrée sur la plage. Pour ne pas le laisser seul, sa sœur jumelle, Jade, décide de rester à son tour avec lui pour lui tenir compagnie. Et c'est le drame... Les deux jeunes adolescents se retrouvent piégés. Le tsunami déferle sur leur hôtel en emportant tout sur son passage. Malgré ses efforts, Max n'arrive pas à secourir sa sœur. Il sera le seul à retrouver ses parents et son frère...

Le livre aborde donc le travail de deuil que doit faire Max suite à la perte de sa sœur. J'ai trouvé son cheminement psychologique très bien décrit. Nous y reconnaissons toutes les étapes classiques du deuil avec toutes ses difficultés, les souffrances que doit dépasser une personne touchée par une telle perte pour petit à petit reprendre goût à la vie. J'ai été parfois très touchée par les sentiments de Max, je me suis même reconnue dans certaines situations lorsque j'ai dû moi aussi affronter le deuil. Par cela, j'ai trouvé ce roman très réaliste et poignant.

Mais je dois tout de même noter un petit bémol. J'ai trouvé que la fin arrivait un peu trop à brûle-pourpoint à mon goût. Je comprends très bien qu'un évènement particulier, une rencontre ou autre peut rapidement inverser la courbe, mais l'ascension de Max pour aller mieux est tout de même un peu trop rapide pour moi. J'aurais apprécié à ce moment, une progression certes existante ( enfin) mais plus lente et travaillée. J'aurais aimé avoir plus de détails sur son devenir et ne pas devoir le lâcher aussi abruptement ...

En bref, ce roman poignant relate l'histoire d'une famille et plus particulièrement d'un adolescent touché par la perte d'un proche au cours du Tsunami de 2004. C'est une histoire romancée mais qui peut très bien ressembler à celle des victimes de cette catastrophe. Elle est réaliste et le travail de deuil y est bien écrit. C'est une lecture bouleversante qui vous rappelle que tout peut basculer en quelques instants ...

Ma Note
 
Ce livre compte pour les challenges suivants 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire